Epargne

Épargne Retraite : les placements pour préparer votre retraite

L’après-carrière professionnelle est une étape particulière dans la vie d’une personne, susceptible d’être très affligeante sans un minimum de préparation. Heureusement, il existe des régimes complémentaires d’épargne retraite, parallèlement à ceux établis par les dispositions légales, qui permettent aux salariés d’anticiper la fin de leur carrière. Nous vous proposons dans cet article de découvrir le fonctionnement de l’épargne retraite ainsi que les meilleurs placements ou solutions pour préparer votre retraite.

Comment fonctionne l’épargne retraite ?

La retraite est logiquement caractérisée par une baisse de revenus. D’après les chiffres, les cadres-salariés du secteur privé perdent une bonne partie de leur dernier revenu. Cette perte se situe, en général, entre 30 % et 40 %. Un chiffre accablant pour les fonctionnaires, qui réalisent une perte pouvant s’élever à 50 %. Un triste sort que vous pouvez déjouer en commençant par épargne une partie de vos revenus, et ce le plus tôt possible. C’est là qu’intervient le concept d’épargne retraite.

Un certain nombre de mécanismes sont consacrés à la réalisation de l’épargne retraite. On distingue l’épargne retraite collective, pour ce qui est mis en oeuvre par les entreprises, et l’épargne retraite individuelle (dispositifs proposés par certains organismes privés). Dans l’un ou l’autre des cas, l’épargne retraite du salarié consiste à verser des sommes sur son compte, qui ne seront débloquées qu’à son départ en retraite.

Épargne Retraite : les placements pour préparer votre retraite

Les meilleurs placements pour préparer sa retraite

Nous allons découvrir ensemble les meilleurs placements ou investissements pour préparer sa retraite.

Le PERP

Le Plan Épargne Retraite Populaire fut créé en 2003 afin de permettre à tous les particuliers de bénéficier d’un support sur lequel épargner. Le but est de percevoir un complément de revenu à partir de leur départ à la retraite.

Pour souscrire à ce plan de retraite, vous devez, avant toute chose, vérifier votre disponible fiscal et celui de votre conjoint (dans le cas où vous êtes marié/pacsé). Il vous permet de déterminer le moment de votre versement, mais aussi le montant maximum de réduction d’impôts que vous pouvez obtenir. Les versements se feront ainsi en déduction de votre revenu imposable.

La seule modalité de sortie que permet le PERP est la sortie sous forme de rente, en dépit même du fait que vous devenez primo-accédant. Sur ce point, le PERP fonctionne un peu comme les pensions-retraite.

Le LMNP

Le placement en LMNP est une excellente solution pour vous préparer un complément de revenus avec une fiscalité très basse. Le principe est de placer votre épargne dans les résidences hôtelières, les résidences de tourisme, les EHPAD et les résidences étudiantes. Mais pour plus de sécurité, préférez les deux dernières options.

Néanmoins, le véritable avantage de ce type de placement réside dans le taux de fiscalité appliqué aux revenus issus de votre investissement. En effet, on vous appliquera la règle de l’amortissement comptable. Vos revenus seront donc exemptés d’impôts sur une période de 15 à 30 ans.

L’assurance vie

L’assurance vie est très répandue en France ; logique du point de vue de sa disponibilité et de ses nombreux avantages fiscaux. À votre départ en retraite, vous avez le choix entre percevoir l’intégralité de votre épargne ou sortir de votre contrat sous forme de rentes. En plus de cette facilité, l’assurance-vie vous exonère des droits de succession à une hauteur donnée par bénéficiaire.